Stéphane Blécon

Blog

Ajouté le 28 août 2019

Ajouté le 28 août 2019

headscalp

Ajouté le 28 août 2019

« Se battre ! »

Ajouté le 10 août 2018

« (...)l’essentiel est dans le grattage, le pistage, la fouille minutieuse comme dans un site archéologique, la chasse aux fantômes cachés entre deux épaisseurs ou niveaux. » M.Butor

« Se battre ! »
Se battre, scalper, s’opposer à la résistance de la fibre, aller jusqu’à trouer sa surface, soulever la superposition picturale d’années de pratique et parfois la briser, net !
La dimension physique est à penser dans un espace relatif aux traces visibles et irrémédiables qu’elle va laisser tout en générant une nouvelle dimension plastique : empoigner le support, chercher l’angle par lequel l’inciser pour ensuite le retourner comme une crêpe : s’enfoncer, scalper, chercher entre les couches le passage étroit par lequel la lame peut avancer...Clac! Le couteau se brise et sa lame valse loin! Danse avec les scalps, fines couches picturales tremblantes. Au bout de sa course le scalp se détache enfin et je peux le dé-couvrir : fine texture, matière insoupçonnée : les temps isolés de la peinture à l’oeuvre sont enfin réunis, conjonctions improbables, bordures temporelles se chevauchant, multiples qui s’incarnent dans une forme imprévisible. Une alchimie advient : fusions picturales, nouvelles alternatives à recontextualiser, nouvel élan du sujet éternel pour un peintre ! Toujours le même, l’hypokeimenon des Grecs que les Latins traduisent par subjectum , littéralement ce qui demeure « couché au-dessous » .
Ma peinture exhumée ! Mes temporalités picturales réconciliées par le scalp !
Ce « sujet »,visuel mais jusqu’alors invisible, était caché, tapi comme un fantôme derrière son voile pictural. Maintenant présent, marquant sa permanence insoupçonnée, il sous-tend ma quête.
Cependant la calme certitude d’un savoir absolu n’est pas ici à déployer comme l’étendard d’une conquête, bien au contraire ! Plongée dans l’inconnu, apparitions, révélations, horizons inconnus...tout est nouveau et soumis à un questionnement pluriel : techniques, couleurs, sujets, matières,textures...tout s’est retourné, tout est à repenser dans un nouvel univers où le passé me propulse vers mon avenir.
Stéphane Blécon

Lire la suite

Créé avec Artmajeur